Ecole française de Yoga

Les vocations de l’EFY

La pratique du yoga répond à de nombreuses motivations : mieux-être corporel et psychique, adaptation aux passages existentiels, ouverture vers des formes de spiritualité, etc.
L’Ecole a donc des vocations plurielles :

Le perfectionnement de la pratique corporelle

Dans le yoga, le corps se présente comme un médiateur entre soi-même et l’extérieur ; il est le véhicule de l’évolution personnelle et il forme une continuité avec l’esprit. Encore faut-il expérimenter cette vision globale du corps grâce à un enseignement précis (notions scientifiques et contenus symboliques à la fois).

Le développement personnel

Mieux se connaître, découvrir sa propre créativité, accéder à une relation plus aisée avec les autres sont des potentialités qui se travaillent dans l’Ecole, « sur le tapis » et en cours théoriques. A l’intérieur de groupes de travail accueillants, on apprend à cerner ses propres qualités et difficultés et à s’exprimer en public, par l’écrit et l’oral.

La remise à jour ou le perfectionnement de connaissances

Le programme de l’EFY est pluridisciplinaire, parce que le yoga touche à différents domaines. Aussi fait-on aussi l’Ecole pour avoir le plaisir de s’instruire dans les domaines qui concernent le corps, la conscience, la culture indienne, les textes traditionnels. Il s’agit de mieux comprendre son contexte social, culturel, professionnel, grâce à des cours de niveau universitaire auxquels on peut accéder sans diplôme universitaire.

Le contact avec les traditions d’Orient

Sans syncrétisme ni imitation, l’Ecole permet de s’informer principalement des grands courants de l’hindouisme (mais aussi du bouddhisme, de la pensée chinoise ou japonaise).

La formation à un métier, celui de professeur de Yoga

Ce métier exige un bon niveau de pratique des postures, une grande habitude des effets du souffle, une très fine observation. L’Ecole fournit les indispensables repères, supports techniques, apprentissages pédagogiques. Dans son cursus, chaque étudiant teste sa capacité à enseigner sous le contrôle des formateurs qu’il l’a choisis. Le suivi régulier, au cours de la formation et en post-formation, permet des acquisitions en profondeur.